démarche

Oeuvrant dans un contexte largement bâti, l’architecte a l’opportunité de pouvoir initier un processus de transformation.

Par la construction, révéler l’existant, mettre en scène des stratégies de valorisation et orienter le regard vers une lecture sensible du paysage.

Par des dispositifs simples et singuliers, par l’usage de la matière, de sa mise en œuvre et de sa capacité à porter les marques du temps, permettre à l’utilisateur de s’approprier les lieux, de les rendre à proprement parler ‘habitables’.

Assumer une écriture contemporaine, qui ne cherche pas la radicalité pour elle-même, mais qui permette d’établir des liens avec une réalité qui nous habite, qui se rapporte aussi bien à nos sens (notre histoire, nos expériences, nos émotions), à nos aspirations (le sentiment de bien-être, d’adéquation à notre environnement), qu’aux réalités de l’époque (les contraintes économiques, les nécessités écologiques, …).

En répondant et en composant avec ces différentes contraintes, notre pratique aspire à les dépasser pour faire de la construction un acte sensible, positif, collectif et riche de sens.



frédéric seydoux
architecte epfl - sia

2011-2015 : chargé de cours - CEPM Morges
2011 : architecte, fs ar.ch
2008-2011 : architecte chef de projet, 2b architectes, Lausanne
2005-2008 : architecte, AAS architecture, Vevey
2003-2005 : architecte, CCHE architecture, Lausanne
1999-2002 : architecte, D. Mondada, Lausanne
1998: diplôme d'architecte EPF Lausanne-Zurich


ont collaboré avec fsar.ch

Tanguy Auffret-Postel